Articles Tagués ‘vin’

La nouvelle journée s’annonce bien! – malgré le manque de sommeil – Je vais voir ma petite sœur Rosemonde ( qui n’est pas vraiment ma sœur hin! 🙂 ) et que je n’avais pas vu depuis 2 ans environ. RDV pris aux Halles (à Châtelet)

Rosemonde

Mais avant cela, Joël et moi allons dans un bar afro-cubain afin de voir le match opposant le Brésil et les Pays Bas … passant donc sur le score qui en a découlé malheureusement sur la défaite du Brésil …. Grrr
Décor tropical attirant , mais pas fortiche sur les Mojitos (un comble pour un bar cubain, n’est ce pas) … dommage je ne me rappelle pas du nom …

Quel ne fut pas ma surprise lors de ma rencontre avec Rosemonde, d’apercevoir un vieux pote de Toulouse?! – coup monté par Jo! merci mon petit 🙂 –
On se fait un petit plat de sushis … au restaurant Iyo.  Pas très top niveau sushis,-mon jour de chance, après les Mojitos!!!! –  mais avec un personnel super sympathique. Moment de détente, de joie et de partage … j’ai adoré!

Un des amis de Ronald (l’ami de Toulouse), nous invite à le suivre dans un bar. Un ami à lui, Cédric, joue la-bas.

Staff du Café Léopard

Pas de une, pas de deux…. nous voila partis !

Nous nous retrouvons donc dans le 11ème arrondissement. Métro : Charonne.
Le bar le Léopard ou Café Léopard est un endroit intimiste. On se sent tout de suite à son aise : la décoration est pas mal, les canapés confort – assez pour s’y endormir après quelques petits verres…- le staff super génial.

DJ Cedricou

La salle est en longueur, avec au fond le coin des DJs mixant de la bonne zik.
Cedric fait parti du collectif artistique, Trancinetik. Ils révolutionnent le genre en permettant d’agencer des images animées en relation avec de la musique.
DJ Cedricou , nous a fait danser sur du bon son contemporain jusqu’à environ 2 heures du mat (je ne m’en rappelle plus vraiment)

Bon! Plus de métro à cette heure ci. Cedric, nous indique direction République, afin de nous rapprocher de l’hôtel ou je loge. 30 min plus tard et dans un taxi, le chauffeur nous dépose sur Pigalle. Il ne sait pas ou se trouve le métro Simplon et n’a pas osé nous le dire quand nous l’avons pris … espèce d’imbécile!
On a faim … il doit être 3 heures du mat

Et là … on aperçoit un bistrot avec de la bonne zik qui s’échappe de l’interieur.
Le Bistrot Cockney, savant mélange de bar-lounge. Décor moderne. Bar étincelant. Des salles de bain HOT!

Obama Burger + Chardonnay

On s’y installe … On se commande un «Obama Burger» avec une bouteille de Chardonnay …
Nous y sommes restés jusqu’à environ 7 heures du matin …
J’y étais avec mon meilleur ami…Que demander de plus? Agréable compagnie, nourriture excellente, bonne zik, et belle et sympathique serveuse (n’est ce pas Jo?)

Il y a juste une question qui me turlupine: comment vais-je faire pour me rendre à mon RDV de 9h …parce que là… je suis MORTE!!!!

Restaurant Chez Clément

Vous cherchez un restaurant pas trop cher, avec terrasse, sympathique, sur le boulevard Montparnasse??  …Ne cherchez plus!
Allez au Restaurant Chez Clément … http://www.chezclement.com
Un cadre convivial, mélangeant mobilier traditionnel et objets chinés et détournés, tels les cuillères en guise de porte-manteaux.

Papa

Nous avons été servis par Fabien, un hôte bien cool, de bonne humeur – ca change des serveurs qui font la gueule, n’est ce pas? –
Ps/ les tips sont incluent dans le prix total … mais évidement si vous trouvez votre serveur au top, vous pouvez lui laisser un ti quelque chose en plus 🙂

J’ai remis les cadeaux-souvenirs de Québec à mes parents avec qui je déjeunais  … un chapeau de Cowboy à mon père qui a adoré cela, à ma belle-mère, des produits du terroir tels que du sirop du beurre, de la gelée d’érable pour ne citer que ceux-là…

Après avoir mangé dans l’avion, – en moins de 6h40 j’ai eu le dîner  ainsi que le petit-déjeuner –  je n’avais pas trop faim. J’ai juste pris une belle salade… Pas fan de légumes, j’ai été agréablement surprise par elle!!! Le gout de la vinaigrette était tout simplement divin, pour ne pas dire : MALADE!!! Aaaah la France … à son bon goût, je n’y résiste pas!

Joel

Joël, mon meilleur ami est arrivé à la fin de notre repas. Vraiment heureuse de le revoir après toutes ces longues années … 4 ans …
Mes parents partis – ô Dieu du Shopping et des Promos – nous sommes restés durant près de 4 heures au même endroit discutant de tout ce que nous avions manqué dans la vie de l’autre.
Champagne pour moi, Kir Royal pour lui …

Clara

Rencontre de Clara, une amie de Jo avec qui nous avons bien rigolés…
A savoir que les starbucks qui ont le wifi sont rares … il faut squatter le café d’à-côté 🙂

Ps/ Je vous conseille d’avoir toujours avec vous, votre carte de Paris. De bien vérifier ou vous devez vous arrêter, reprendre le bus. On peut se perdre, parfois … ou bien s’endormir…

6h40 de vol tranquille… assise dans mon siège, coté allée … plaignant l’homme d’un mètre 90 assis à mes cotés.
Se tournant, se retournant toutes les 5 minutes afin de trouver une posture satisfaisante. Sans succès. Comme je le disais, toujours essayer de faire, lors de votre réservation de vol, une présélection de siège. Cela garantirait, soit une place côté allée ou côté hublot.

Les repas avec cette compagnie aérienne sont servis chauds. 2 choix de plats : poisson ou viande. Est ce que les repas dans un avion sont bons? Humm …tout est question de goût. Je dirai – pour prendre l’avion au moins 3 ou 4 fois par an – qu’ils se sont améliorés au fil des années.

Les vols de la compagnie aérienne Transat arrivent le plus souvent – à moins d’un souci majeur – au terminal 3, de l’aéroport Paris Charles de Gaulle. Des navettes arrivent à notre avion pour nous déposer à l’intérieur de la bâtisse qui se trouve à moins de 3 minutes de là.
Après être passée par la douane, avoir récupérer les bagages, direction la gare pour prendre le train. 5 mn à peine de trajet, me voila en train de chercher quel passe à acheter pour mes 5 jours sur Paris.
Je vous conseille la carte Mobilis hebdomadaire permettant de prendre tous les moyens de transport tels que le bus, le métro, le RER. Il faut savoir qu’à Paris, vous avez plusieurs zones (de 1 à 6) la zone 1 vous permettant de visiter par exemple, Chatelet les Halles, et la 6, Disneyland.
Mes amis habitant en zone 6, j’ai donc pris la carte Mobilis 1 à 6 coutant 37.60 euros.
Il faut savoir que toutes les passes ne sont pas disponibles à Paris CDG. Vous pouvez attendre d’arriver au centre-ville, afin de faire votre choix. Cela pourrait vous coûter moins cher.
Ps/ Ne pas oublier que les passes commencent le lundi et se terminent le dimanche!

hotel Des Olympiades

Quand je pars en vadrouille, je vais souvent sur le site de Hostels.com. Sur ce site, on peut trouver des hôtels pas trop chers partout à travers le monde. Cette fois ci, pour Paris, j’ai trouvé l’hôtel des olympiades. Super emplacement dans le 18ème arrondissement, à moins d’une minute du métro, à proximité du Sacré-Cœur ainsi que du Moulin Rouge.
Côté logement, si vous n’avez pas pris de chambre avec salle de bain, je peux vous dire que cela semble misérable. Un seul petit lavabo, un lit simple, une vue sur les toits de Paris.
Les deux salles de bains se trouvant au 1er et 2ème étage. La femme de chambre passe tous les jours changer la serviette de bain et passer un coup de balai dans la pièce.
Ce n’est pas tous les jours que vous paierez 29.90$ la nuit un hôtel au cœur de Paris… et vu que vous ne faites que dormir là …

Arrivée 3 heures à l’avance à l’aéroport, n’est pas une gageure …
Mon vol partant à 21h55 pour Paris avec la compagnie aérienne, Air Transat, mon collègue Guy a eu la gentillesse de me donner un «lift».
Nous partons donc vers les 18h en direction de l’aéroport de Montréal Elliott Trudeau … Un peu d’embouteillage, pas trop, nous papotons et nous finissons par refaire le monde, comme à notre habitude.

Il n’y a pas de véritables places pour stationner afin de déposer les vacanciers à leur porte d’entrée – ou de sortie, on voit cela comme on veut – menant à leur vol respectif. Un mec, essayant par tous les moyens (en vociférant et en donnant des ordres,… ) de faire cesser le bordel occasionné par cette file ininterrompue de voitures, nous laisse finalement stationner. Hop, hop … Pas de une, pas de deux, me voila bagages en main me dirigeant à «ma porte de sortie». Direction: la France.

Comme tout le monde le sait – ou devrait le savoir – les comptoirs d’enregistrement ferment 1h avant le décollage. Ce que nous ignorons, c’est l’heure d’ouverture de ces comptoirs… Si on parle de la compagnie Transat, il s’avère que c’est ouvert 5h avant.

Personne ne veut être, lors d’un long vol de 7h, entre deux inconnus. Ou bien être assis à côté d’enfants hurleurs. Pour le premier, vous avez le choix entre le hublot et l’allée qui sont LES places prisées dans un avion. Pour le second, il vous faut de la chance …
Soit, vous faites une sélection de sièges auprès de votre agence de voyage , soit vous arrivez en avance – c’est à dire le plus souvent 3h avant- pour en avoir gratuitement.
C’est donc cela que j’ai essayé de faire … pourtant 165 personnes (dixit mon agent d’escale) l’ont fait avant moi …. argh! … il n’est que 18h50!!

Bon, mon «allée» sélectionné, je m’en vais direct aux douanes … A votre avis, quel est le pourcentage pour que tous les avions partent dans le même laps de temps? Apparemment cela s’élève à environ 99% … 45 mn de queue avant de faire contrôler les bagages!!!!!! Armez-vous de votre calme, de votre patience, et de votre bouquin – vous partez en vacances, les amis …-  L’un des plus gros soucis pour moi, à l’aéroport l’attente! Puis ensuite, vient le moment ou le douanier vous fait la conversation, en attendant que ses collègues, finissent d’examiner en détails les bagages, ainsi que la personne avant vous.

Souvent on pense que les «duty-free» ne sont pas chers,et permettent de faire des économies …Que nenni! Vous allez uniquement dans un «duty free» si et seulement si, vous avez oublié d’acheter un petit cadeau pour la fillette d’une amie à vous, ou si vous avez bossé 3 semaines non-stop du lundi au samedi …
Le «duty-free» est cher! très cher … oui , je le confirme, vous avez des produits de marque, des produits typiquement locaux. Vous seriez allés au centre-ville, vous auriez pu trouver tout, à un prix moindre.
Moi, je n’aime pas vraiment que l’on me prenne pour une conne !