Articles Tagués ‘Thomas Clearlake’

Bonjour mon monde! 🙂

Thomas Clearlake est l’auteur de «les forêts d’Acora», premier tome que j’ai lu de la série «Au-delà des étoiles». Un space opera de science-fiction qui comprend un univers complexe et fascinant voyageant à travers les confins de l’univers.

C’est également l’auteur, entre autres, des chroniques d’Earthpole. «Une sombre lueur d’espoir» est une nouvelle dystopique SF rattachée à ces chroniques vous présentant l’espoir de l’humanité résidant sous les traits d’une jeune femme luttant pour sa liberté.

Quand Thomas m’a contacté, à l’époque, pour lire sa nouvelle «l’essence des ténèbres», une histoire fantastique mêlant le thriller et la terreur, je n’ai pas dit non.

thomas clearlake6

Résumé :
La petite ville de St Marys est frappée par des disparitions d’enfants inexpliquées. L’agent spécial Eliott Cooper y est envoyé pour enquêter. Peu à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences d’agent, mais de sa capacité à lutter contre des forces occultes qui se sont emparées des forêts de St Marys… et ça n’est que le début de son enquête. 

Les nouvelles pour moi sont frustrantes. Elles sont courtes et nous laissent sur notre faim. Surtout si l’auteur le fait exprès…

«Une pièce du dossier était restée jusque-là confidentielle. Posée sur le siège passager, la pochette plastique opaque que venait de lui remettre l’agent Reynolds attendait d’être effeuillée. Il termina de siroter son café, reposa le mug et, savourant l’instant descella l’enveloppe pour en lire le contenu.» Extrait de l’essence des ténèbres.

l'essence des tenebres tom clearlake 4

Dans une nouvelle, c’est soit on aime ou on n’aime pas. Il faut, dès la première ligne attirer le lecteur. Le titiller. L’apprivoiser, pour qu’il ne lâche rien et qu’il lise la fin. Et là… on le laisse sur sa faim 🙂

«J’ai toujours détesté la pluie. Ce qui a constitué un handicap sérieux pour mon activité au long de ma carrière. J’étais ce qu’on appelle dans le métier une chouette ; je travaillais pour les services de renseignements fédéraux américains. Ce jour-là il pleuvait, évidemment.» Extrait de l’essence des ténèbres.

Nous n’avons pas le temps d’aimer (ou détester) le personnage principal que la fin arrive. Habituellement, au fur et à mesure de la lecture, on comprend qui cet homme et pourquoi il est en arriver là. Dans une nouvelle, tout est compact, résumé. C’est frustrant, dans le sens où elle me laisse sur ma faim et que l’auteur en joue…

«Rien n’avait prédestiné Eliott Cooper à sa carrière d’agent (…) Petit, il passait la majeure partie de son temps dans les collines avec son père (…) Eliott était un enfant intelligent, mais distrait (…) L’agent Eliott Cooper travaillait seul, le plus souvent (…) Cooper était un homme tout ce qu’il y avait de plus calme et distrait au quotidien (…) Le visage d’un ange, avec un léger sourire en coin qui disait qu’il ne fallait pas lui raconter d’histoires. Extrait de l’essence des ténèbres.

thomas clearlake1

La fin est la plupart du temps, étonnante, brutale, déstabilisante. Surtout si l’auteur a su jouer de sa plume, de son style pour enchanter le lecteur et l’inciter à en demander plus. Car me laisser sur ma faim à la fin de cette nouvelle m’a fait un peu enrager.

thomas clearlake
J’ai donc décidé de lire le roman que Thomas Clearlake a concocté et qui contient les explications de cette trop courte histoire originale et effrayante.

Si la version courte vous laisse sur votre faim et que vous voulez, tout comme moi, connaitre l’histoire dans le fond, dans la forme et de toutes les manières que cela soit 😉  cliquez ici. Cela vous amènera sur Amazon pour faire son achat 😉

Si vous êtes un adepte de nouvelles et que vous aimez ces courtes histoires, allez faire un petit tour sur son site web en cliquant ici.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Merci aux éditions moonlight editions et Thomas Clearlake pour l’envoi de cette nouvelle.

Ps/ Si vous n’aimez pas le mystère ni le suspense, ne le lisez pas ! Une simple araignée vous effraie ? hum, ne commencez même la première page…
Pour ceux qui vont le lire quand-même, je vous conseille de ne pas le faire le soir sans d’abord avoir :
– allumé toutes vos lumières
– rangé vos poupées ( et vos autres babioles bizarres ) dans l’armoire à clé.
Vous êtes prévenus! Bonne lecture les amis! 😉

Dans le monde fantastique de petits doigts tapant sur des courtes nouvelles originales…

muriellemi_rouge

thomas clearlake6

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae (sous contrat d’édition) Murielle Mi

 

Publicités

Bonjour mon monde!

Me revoilà avec une nouvelle qui allie plusieurs thèmes : policier, thriller ainsi que surnaturel. J’avoue qu’en ce moment mes lectures tournent autour du thème de l’épouvante 🙂
Voici, Recours en Damnation écrit par Thomas Clearlake.

tom clearlake recours en damnation

Résumé :

Le détenu Carl Jenkins, incarcéré pour une trentaine d’assassinats, est escorté jusqu’au bureau du docteur Barnes pour sa séance de psychanalyse hebdomadaire.

Il persiste à clamer son innocence et jure qu’une force maléfique l’a poussé à commettre tous ces meurtres. Le docteur Barnes n’est pas convaincu

recours en damnation thomas clearlakeCourte et intense nouvelle, que voilà!
Des phrases concises qui donnent plus de poids à l’histoire, mais qui fait frissonner par la même occasion (et ce n’est pas le froid qui a fait cela, je peux vous l’assurer).

Une tournure qui mêle un ton humoristique à une histoire qui devient de plus en plus étrange. Je n’ai pu que sourire en lisant certaines phrases décalées, mais totalement en contradiction avec ce qui se passe dans l’histoire.

Thomas Clearlake explique de manière simple et pratique comment Carl Jenkins (le personnage principal/secondaire) choisit ses victimes.

«Monsieur Jenkins tuait n’importe qui. Tout ce qui lui importait était l’acte en lui-même. Juste tuer. Cependant, si monsieur Jenkins tuait n’importe qui, il ne tuait pas n’importe comment» Extrait de Recours en Damnation.

Puis continue sur la façon dont le personnage principal tue ses victimes. Sa façon de formuler donne «froid dans le dos.»

«Monsieur Jenkins tuait de manière classique, avec des révolvers, de tout calibre, sans préférence aucune, hormis l’utilisation systématique d’un silencieux (…) il tuait avec des armes tranchantes : couteaux de chasse, de cuisine, de boucherie (…) il s’était aussi essayé à l’étranglement, de ses mains, ou à l’aide de rideaux de douche (…)» Extrait de Recours en Damnation.

recours en damnation thomas clearlake1De la façon que cela est raconté, il nous semble que cet homme ne vit que pour tuer…
Et c’est là que nous basculons dans le surnaturel. L’horreur arrive .

«Celle-ci laissait entrevoir de nombreuses rangées de dents, luisantes et acérées, entre lesquelles suintait une substance noirâtre nauséabonde (…) Extrait de Recours en Damnation.

Qui est cette entité? Comment cette chose est apparue? Est-elle la véritable tueuse de tous ces meurtres? Et surtout que veut-elle en se montrant au Dr Barnes, le psychiatre?

«Le psychiatre senti soudain le contact froid et lisse d’une chose qui s’enroula autour de sa gorge. Il baissa les yeux et vit qu’un tentacule verdâtre lui enserrait la tête. Le membre préhensile qui avait jailli de la bouche grande ouverte du détenu Jenkins resserra son étreinte visqueuse jusqu’à l’étouffer.» Extrait de Recours en Damnation. recours en damnation thomas clearlake2

Un pacte signé, une évasion faite, un retour dans le pays de l’enfance, et une fin qu’on lit avec un rictus… (Un écrivain sadique, comme on les aime)

Une histoire qui tient en haleine du début à la fin… un récit palpitant et passionnant… une chute sans fin.

 

Pour lire sa nouvelle, c’est ICI que cela se passe.
Merci à moonlight editions pour l’envoi de cette histoire! 🙂

Dans le monde fantastique de petits doigts tapotant sur le clavier des pactes signés sans réflexion…

muriellemi_rouge

 

 

 

 

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae (sous contrat d’édition)  Murielle Mi

Bonjour et bon mercredi à vous tous,

Aujourd’hui, je vous parlerai de science-fiction. Comme je le dis souvent, peu importe le genre du livre que je lis, il y a toujours une morale insérée.

Tout ce qui est écrit vient de mon petit cerveau et de mes petits doigts courant sur mon clavier bleu … La nouvelle écrite par Thomas Clearlake pourrait nous alerter! Nous alerter sur tout ce qui est en train de se passer, sans que nous nous inquiétions plus que cela.

Que penseriez-vous si tout ce que nous connaissons à l’heure actuelle disparaissait? Je parle entre autres, du système économique de nos pays (plus de santé, plus d’aides sociales, plus d’assurances, plus rien…)
Que penseriez-vous si 60% de la surface des océans étaient recouverts par une monstruosité d’acier et de béton qui se veut être une cité? Impensable, me direz-vous?
Que penseriez-vous si tous les animaux avaient disparu de la surface de la Terre? Affreux, non?

14971184_357100244634808_69223815_n
Que penseriez-vous si vous deviez absorber uniquement des rations alimentaires sans goût, sans saveur?  Je vous vois grimacer de dégoût…

Qu’au lieu de pouvoir penser par soi-même nous étions lobotomisés par le système! Aucune volonté, aucune envie. À l’exception d’une minorité se battant contre cette non-démocratie.
Qu’une infime partie de la population (les plus riches) vit dans des endroits paradisiaques …
Que les plus pauvres (donc la majorité de la population) vivent dans le plus grand dénouement …

Cela vous rappelle quelque chose? Vous sentez des similitudes avec ce que nous vivons aujourd’hui? Pourtant, cela se passe en l’an 2247. L’Homme est y corrompu par le Pouvoir et l’Argent.
« Il me faut admirer aussi le pouvoir de l’argent. Que ne peut-il pas réaliser lorsqu’il est bien employé? Et quel mal il peut faire dans le cas opposé! » (Bram Stoker)

Que feriez-vous si vous pouviez renverser le pouvoir en place? Que vous déteniez entre vos mains une preuve contre eux? Dites-moi, que feriez-vous ?

C’est  l’histoire de Stella Colson.

Page facebook de l’auteur : http://bit.ly/2bFj1nE
Page monbestseller : http://www.monbestseller.com/manuscrit/6010-une-sombre-lueur-despoir

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier du Pouvoir …
muriellemi_rouge

une somble lueur d'espoir

 

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

 

Bonjour mon monde et bon samedi à tous !
Aujourd’hui, je vous parlerai de science-fiction. Comme je le dis souvent, peu importe le genre de l’œuvre que je lis, il y a toujours une morale insérée.

Tout ce qui est écrit vient de mon petit cerveau et de mes petits doigts courant sur mon clavier bleu … La nouvelle écrite par Thomas Clearlake pourrait nous alerter! Nous alerter sur tout ce qui est en train de se passer, sans que nous nous inquiétions plus que cela.

Que penseriez-vous si tout ce que nous connaissons à l’heure actuelle disparaissait? Je parle entre autres, du système économique de nos pays (plus de santé, plus d’aides sociales, plus d’assurances, plus rien…)
Que penseriez-vous si 60% de la surface des océans étaient recouverts par une monstruosité d’acier et de béton qui se veut être une cité? Impensable, me direz-vous?
Que penseriez-vous si tous les animaux avaient disparu de la surface de la Terre? Affreux, non?
Que penseriez-vous si vous deviez absorber uniquement des rations alimentaires sans goût, sans saveur?  Je vous vois grimacer de dégoût…

 
Qu’au lieu de pouvoir penser par soi-même nous étions lobotomisés par le système! Aucune volonté, aucune envie. À l’exception d’une minorité se battant contre cette non-démocratie.
Qu’une infime partie de la population (les plus riches) vit dans des endroits paradisiaques …
Que les plus pauvres (donc la majorité de la population) vivent dans le plus grand dénouement …

Cela vous rappelle quelque chose? Vous sentez des similitudes avec ce que nous vivons aujourd’hui? Pourtant, cela se passe en l’an 2247. L’Homme est y corrompu par le Pouvoir et l’Argent.
« Il me faut admirer aussi le pouvoir de l’argent. Que ne peut-il pas réaliser lorsqu’il est bien employé? Et quel mal il peut faire dans le cas opposé! » (Bram Stoker)

Que feriez-vous si vous pouviez renverser le pouvoir en place? Que vous déteniez entre vos mains une preuve contre eux? Dites-moi, que feriez-vous ?
C’est l’histoire de Stella Colson dans « Une sombre lueur d’espoir  »

Page facebook de l’auteur : http://bit.ly/2bFj1nE
Page monbestseller : http://www.monbestseller.com/manuscrit/6010-une-sombre-lueur-despoir

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier du Pouvoir …

muriellemi_rouge

une somble lueur d'espoir

Lien Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Page facebook que je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii

Instagram photos et autres … @muriellemi

Je suis en train de travailler sur la nouvelle littéraire de Thomas Clearlake « Une sombre lueur d’espoir » …
RDV demain pour la petite note 😊

image