Articles Tagués ‘Roman francais’

Bonjour mon monde!

On débute le mois de mai avec une histoire mêlant science-fiction, fantaisie et thriller. Partons à la rencontre de Planète, roman auto-édité de l’écrivain Arsène Slab!

Planete-arsene-Slab
Résumé :

Dans un futur proche, où pollution, « ubérisation » et religion paupérisent l’humanité…
Après un long sommeil, un célèbre magicien apparaît sur un pylône du Golden Gate Bridge.
Toujours en Californie, à Davis, Stuart Cohen, éminent professeur, est froidement assassiné. Intriguée par certains dysfonctionnements dans l’enquête officielle, une de ses étudiantes décide d’en savoir plus sur cet étrange meurtre.
Enfermé dans la forteresse sans nom, un prisonnier attend résigné l’heure de son exécution. Pour quelles raisons la Chine souhaite-t-elle le faire disparaître coûte que coûte ? Y aurait-il un rapport avec ce drone russe récemment intercepté dans cette région reculée ?
Mokhtar Al Badadi contrôle son immense califat d’une poigne de fer. La rumeur prétend qu’un donateur anonyme a doté le calife de l’arme atomique. Et que ce dernier aurait un plan secret pour perpétrer des attentats. Face à ces menaces, pour la première fois de leur histoire, les États-Unis, malgré la profonde crise économique qu’ils traversent, pourraient envoyer des robots à la place d’humains au combat.
Longtemps en possession de la pierre d’Antarès, son détenteur découvre enfin comment utiliser son pouvoir destructeur.
Quels buts poursuivent les différents protagonistes ? Particulièrement les membres de cette très puissante organisation, tenant conciliabule dans ce lieu hors d’atteinte pour le commun des mortels ?

C’est un roman polyphonique, c’est-à-dire à plusieurs voix et je trouve cela génial pour l’univers : plusieurs pensées et réalités s’entrecroisent. Ça donne à mon sens, une profondeur et un réalisme propre à Planète.

merlin et aigle

On suit l’histoire d’un magicien se réveillant après un très long sommeil. Je me suis demandée à cet instant, comment Arsène Slab allait pouvoir coordonner la magie avec la réalité du livre : une Terre appauvrie et «gouvernée digitalement» par des multinationales du numérique.

«Le début du XXIe siècle avait consacré l’émergence d’un phénomène

planete 1

irrémédiable : l’économie digitale. Inexorablement, les entrepreneurs issus de ce secteur prenaient le pas sur les politiciens et décidaient, sciemment ou non, du quotidien d’une population mondiale désormais paupérisée.» Extrait de Planète.

L’auteur le fait très bien, je trouve. Pas à pas, il nous montre son univers.
Après les explications un peu longues du début (une obligation afin de mieux comprendre le monde où vivent nos personnages), on se retrouve balloté dans tous les sens par leurs aventures avec leur réalité propre, par les mystères les touchant, par les secrets révélés. Ça créait du suspens. Un peu trop parfois parce que j’ai été souvent perdue par toute cette non-information dévoilée. C’est un petit peu frustrant de ne pas savoir de qui on parle.

elite

Il semble exister une Élite mondiale, l’Organisation, qui voit et entend tout ce qui se passe sur Terre. Elle semble, avec ses tentacules, posséder des milliards, des satellites, une cité en verre sous l’eau.

Un des nombreuses tentacules possède un lien avec la Maison-Blanche.

arsene slab drapeau

Julia Sanders, femme forte qui ne se laisse pas faire, est la présidente des États-Unis, pays dont les murs commencent à s’effriter : plus d’argent dans les caisses, une guerre économique et militaire à venir. Elle va avoir de durs choix à faire.
«Turner voulait qu’on lui paye rubis sur l’ongle son armée de Terminators dociles? Soit. Il avait roulé tout le monde. Mais il ne perdrait rien pour attendre. Julia jouerait le jeu.» Extrait de Planète.

arsene slab europe

Un autre tentacule se trouve lié avec cet homme sanguinaire faisant régner une terreur de plus en plus grande sur le monde.
Al Badadi, calife autoproclamé est un véritable tyran, n’hésitant pas à tuer pour conquérir. Mais tout homme détient un secret jalousement protégé et préservé…
«Femmes, mères et sœurs devaient se soumettre, porter la burqa, obéir sans discuter. Les infidèles buvant de l’alcool et consommant du porc devaient être châtiés. Les chrétiens, les Juifs, les homosexuels, les transgenres ou les musulmans n’appliquant pas strictement la charia devaient être éradiqués.» Extrait de Planète.

Il semblerait avoir d’autres ramifications avec Amanda Cruz.
Un éminent professeur, Stuart Cohen, se fait tuer et tout le monde est sous le choc. Son étudiante veut connaitre la vérité et fait son enquête ce qui la mène à résoudre un étrange et mystérieux puzzle.
Des informations et péripéties troublantes se succèdent : elle apprend que Stuart Cohen a sa propre part de mystère qui au fur et à mesure de ce dévoilement, parait improbable.arsene slab pont en demi lune

Amanda comprend que les gens détiennent des secrets inavouables. Que des personnes qu’elle a côtoyées ne sont pas ce qu’elles semblent être. Que les apparences peuvent être trompeuses.
Une chasse à l’homme est lancée contre elle, des morts apparaissent depuis le début de son enquête. Elle sera aidée dans sa quête par plusieurs hommes subjugués par sa beauté et par… un diamant.

Elle comprend à ce moment que l’homme est tellement dépendant d’internet qu’il ne sait plus se débrouiller sans.
«(…) désormais dépourvue de son iPhone «Millenium» adieu internet et la localisation. (…) Amanda payait la plupart de ses achats avec son smartphone (…) sans smartphone, pas d’argent.» Extrait de Planète.

arsene slab internet

Un autre des tentacules pourrait être lié à un jeune homme, Yao, possédant un pouvoir étonnant prisé par le gouvernement chinois l’obligeant à accomplir des missions illégales jusqu’à ce qu’il se révolte. Ce jeune Chinois est lié au magicien du début de l’histoire qui le libère de ses chaines à la seule condition qu’il suive son instruction.
«On raconte que tu possèdes un pouvoir immense. Mais tu ne sais pas t’en servir pleinement. Je peux t’y aider.» Extrait de Planète.

Yao a conscience des fautes environnementales commises dans le passé par les Humains sur Terre et se désole de cette fin imminente.
«La catastrophe que tous les météorologistes prédisent comme imminente va plonger la planète dans le chaos. Elle fera des milliards de morts. Comment envisager de faire naître des enfants dans un tel monde? (…) dans un monde rationnel, on aurait empêché la planète de sombrer, on aurait agi à temps. On aurait pu vivre sans cette chape de plomb au-dessus de nos têtes, nous rappelant à chaque instant que l’insouciance nous est interdite.» Extrait Planète.arsene slab environnement

Ce jeune homme va devoir subir un dur apprentissage tant mental que physique afin de devenir ce que le Magicien attend de lui. «(…) Puis, il lui parla de l’esprit. L’arme la plus redoutable du combattant.» «C’est de cette manière qu’on se bat. En utilisant sa bravoure, sa science du combat, mais surtout en faisant preuve d’esprit.» Extraits Planète.

arsene slab homme

Devra-t-il affronter une force inconnue? Est-ce pour cela qu’il suit cet entrainement?
«Laisse-moi t’expliquer pourquoi je t’ai libéré : tu sembles être capable de provoquer des ondes de choc, mais tu ne sais pas encore contrôler ton immense pouvoir. Zun t’apprendra à le maîtriser. (…) Lorsque ta formation sera achevée, je reviendrais te chercher. À ce moment, tu pourras commencer à payer la dette contractée à mon égard.»

arsene slab inconnu

Les mensonges sont légion dans Planète. Les questions sont nombreuses : qui mène le jeu? Qui a réellement un pion d’avance sur l’échiquier? Et surtout qui est ce Tchang Tsun, le mandarin comme beaucoup le surnomme. Inventeur de la plus grande découverte médicale du siècle, il semblerait que l’argent ne soit pas l’unique désir de cet homme. Caméléon dans ses relations avec les membres de l’Organisation, il semble savoir beaucoup de choses qui dépassent l’entendement. Que veut-il réellement?
Beaucoup d’interrogations, des réponses qui viennent au compte-goutte, malheureusement.

Ici, la magie se mêle à la réalité et on s’y croirait presque…
J’aime ces auteurs qui mêlent notre réalité actuelle à la fiction. On dit souvent que les livres instruisent ou envoient des messages. C’est le cas pour celui-ci!

Merci, Arsène Slab de m’avoir envoyé ton roman. Merci également pour ta patience 😉 J’ai vraiment apprécié de lire le tome 1. J’espère avoir l’opportunité de lire le second!

Vous pouvez acheter Planète ICI.

Ps : Dans les prochains tomes Arsène vas-tu nous parler de ces îles lointaines? 😉
«(…) la plus populaire d’entre elles se situait en Nouvelle-Zélande. Cette dernière accueillait à bras ouverts ceux qui apportaient paix et félicité dans ses bagages. Aucune information ne filtrait de ces îles.»

Dans le monde fantastique de petits doigts tapotant le clavier de l’improbable Planète d’Arsène Slab…

Marca Final_Wattpad

Murielle-Mi---Prima-Andromedae-2

Plus d’infos sur Murielle Mi et ou acheter les deux premiers tomes de la saga Prima:

fb instagram_app_large_may2016_200 watt image : https://linktr.ee/muriellemi

Publicités

Bonjour mon monde!

Aujourd’hui, je vous parlerai de fantaisie. Le Voyageur Bleu – Prophétie d’Oliva Lapilus publié à Anyway Éditions. Comme je le dis souvent, peu importe le genre du livre que je lis, il y a toujours une morale insérée.

Que feriez-vous si une prophétie menaçait votre règne ? Anos, roi tyran de la planète Catiopé, est prêt à tout pour sauvegarder son trône. Il ne peut laisser quiconque détruire tout ce qu’il a mis si longtemps à bâtir et encore moins freiner sa quête du Voyageur bleu. Rien ne peut se mettre entre lui et sa soif de pouvoir. Rien à part le destin.

olivia-le-voyageur-bleu-t1-1ere-couverture

Je dois vous avouer la vérité. Ce qui m’a attiré en premier a été cette magnifique illustration, et non le résumé … Suis-je si superficielle ?  🙂  Je la trouve très belle et très réussie …

olivia-lapilusQu’est-ce qu’une prophétie ? En gros, c’est l’annonce d’événements futurs par une personne sous inspiration divine.
Pour contrer cette prédiction, qui annonce votre fin funeste, que feriez-vous? Demandez grâce au Divin et expiez vos péchés ou bien éliminez toutes les personnes qui causeraient votre mort? Soyons fous et choisissons cette deuxième option!

Le destin peut-il alors être modifié?
Le Dictionnaire des Concepts définit ainsi le Destin : « Force de ce qui arrive et qui semble nous être imposé sans qu’aucune de nos actions n’y puisse rien changer »

Vous essayez donc d’éliminer toutes ces personnes, mais par divers «hasards»,
elles parviennent à survivre, prenant à ce moment-là des chemins secondaires. Ils sont sinueux, se croisant sans cesse sur la route principale. Les personnes se voient sans se voir. Elles se rêvent sans savoir que c’est une part de réalité. Des disparitions inexpliquées. Une mère qui ne reconnait pas son enfant. Des rêves prémonitoires…

Alors sommes-nous libres de nos choix? Oui? Non? Sommes-nous des marionnettes tenant par des fils? Il est plus sécuritaire de se dire que nous sommes les propres acteurs de notre vie … olivia-auteur-amazon
L’idée même de destin est étroitement mêlée de fatalité. Certains trouvent réconfortant de remettre toute responsabilité entre les mains d’une puissance autre et inatteignable, car c’est bien là le véritable enjeu, la responsabilité.

Et c’est exactement ce qui semble arriver dans ce roman de fantaisie. Peu importe ce que les personnes font, le fil d’énergie les rattachant se met en place pour parvenir au but programmé par l’Univers divin.

J’ai été surprise de me retrouver si vite à la fin du roman. Le livre 1 est le tome introducteur qui explique le monde de Catiopé et qui présente  les vrais protagonistes du Voyageur Bleu – Prophétie.
Ce roman convient à ceux qui aiment les univers de fantaisie où tout est ré-inventé.

Si je devais vous donner un conseil : attendez la sortie du tome 2 avant de vous offrir Prophétie, ainsi vous n’aurez pas à rester sur votre faim ( comme moi 😉 )
ae

Destin. Fatalité. Amour.

Page Facebook d’Olivia : ICI
Son blog : ICI
Vous souhaitez acheter le Voyageur Bleu? c’est  ICI que ça se passe! 🙂

olivia lapilus.png

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier du Voyageur Bleu …

muriellemi_rouge

voyageur-bleu-tome-1-prophetie-olivia-lapilus-l-xzpjfn-370x297

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

 

Bonjour mon monde,

« Agnia, quand as-tu cessé de t’aimer? »

La confiance en soi n’est pas donnée à tous et s’accentue indéniablement quand on se trouve parmi un entourage qui vous fait constamment culpabiliser, qui vous critique ou vous fait sentir en état d’infériorité. C’est le cas d’Agnia.

 « Ils connaissent la Proserpine que j’ai bien voulu leur donner. Toujours imposer une image qui montre notre force. Ne jamais susciter la pitié. »

La peur de l’abandon. La peur d’aimer et d’être aimé. Cela se ressent souvent quand il y a un père absent. Une mère débordée… c’est le cas de Proserpine.

De nature douce ou forte, on peut facilement se faire « manipuler ». Vous, moi, eux… nous sommes des êtres malléables, manipulables. À des degrés différents.

Avez-vous déjà fait souffrir une personne? Si vous avez répondu oui (tout comme moi), alors pour s’excuser, nous allons nous appliquer à la rendre heureuse, afin de lui faire oublier notre faute. Cela marche et la personne nous pardonne. L’histoire est enterrée!
Cependant, il y a certaines personnes qui vont jouer sur notre culpabilité. À long terme. Nous rappeler sans cesse qu’elle nous a pardonné, mais en nous rabaissant. Qu’elle est la seule à pouvoir vraiment aimer une personne telle que nous. Et que pour qu’elle puisse « vraiment » nous pardonner, nous devrions être soumises et « sans âme » … « Tu sais parfaitement que tu es incapable de tenir loin de moi… tu n’es rien sans moi. »
Est-ce vraiment cela de l’amour?

Sentir dès l’enfance que vous n’êtes pas l’être attendu fait mal. Que l’amour ne fait pas partie de votre existence. Que vos parents ne s’intéressent pas à vous, comme ils le devraient. Mais que surtout pour combler leur absence, leur oubli, les cadeaux abondent. Des choses totalement matérielles qui n’apportent rien au cœur, à part des pleurs. Des larmes cachées. Des larmes séchées au cours des années. Qu’est-ce donc l’amour? Est-ce que des cadeaux plus somptueux les uns que les autres peuvent combler ce cœur devenu froid?
Nous nous créons donc une coquille, une carapace. Hermétique aux sentiments d’autrui. Nous donnons l’illusion que rien ne peut nous atteindre. Nous jouons avec notre mépris, avec nos airs supérieurs… Nous sommes forts! Et pourtant…

Deux femmes. Deux meilleures amies. Différentes. Le Yin et le Yang. Et pourtant si semblables.
Agnia est une jeune femme naïve, douce, introvertie. Elle habite à la campagne et habite avec son futur mari qui décide de tout. Proserpine est une jeune femme moderne, indépendante. Elle gère sa vie, comme elle gère ses amants: avec force et persuasion.
Elles ont accueilli différemment leurs peurs secrètes. La première, en culpabilisant et en s’auto-flagellant. La seconde en devenant froide comme de la pierre.

Pourtant grâce à Françoise (allez lire et vous saurez de qui je parle J), leurs situations à toutes les deux vont changer. Pro veut au fond d’elle une relation à long terme, mais fuit l’engagement, certaine de ne pas être à la hauteur. Agnia veut vivre librement en faisant ses propres choix, mais est confuse…

Deux auteures. Deux styles différents, mais s’emboîtant parfaitement pour offrir PANDEMONIUM.
Ce livre en duo est génial, bien écrit et me laisse rêveuse pour le Tome 2 qui est sorti, il y a quelques jours.

Merci de m’avoir fait confiance, les filles!

Amazon Pandemonium
Blog : LiziAivyblog

Dans le monde de petits doigts courant sur le clavier de… PANDEMONIUM.

muriellemi_rouge

pandemonium0

Lien Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Page facebook que je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii

Instagram photos et autres … @muriellemi

Bonjour mon monde!

« Un monstre n’est pas forcément une entité tout droit sortie des profondeurs infernales… c’est quelqu’un qui nous ressemble » Freeric Huginn

On suit les aventures du jeune Fred qui décide de s’engager dans l’armée au lieu d’être un parasite pour ses parents (ce n’est pas moi qui le dis!). Il devance son appel au service militaire et s’engage donc par la suite comme « Appelé » dans la gendarmerie nationale de France. À travers ses écrits, l’auteur aborde dans un style audacieux avec une pointe d’humour noir et souvent pince-sans-rire, les vicissitudes de l’être humain vu avec des yeux différents. Des yeux d’être humain devant protéger et servir la population. Un monde dont le commun des mortels ne connaît pas ou peu l’existence.

Plusieurs thèmes sont abordés dans « Autopsie d’une saison en gendarmerie ».

Une réflexion sur le pourquoi de la vie de l’Homme sur Terre. Qu’est-ce que l’existence exactement? Pourquoi vit-on? On naît, on vit, on meurt. C’est simple. Certains vont créer de grandes choses, d’autres non. Certains vont être des victimes, d’autres non. Certains vont protéger leur pays aux dépens de leur vie. D’autres, non! Certains n’auront pas le choix. D’autres défieront la vie ou la justice de l’Homme!

Se rendre compte que la justice n’est pas celle qu’on pense, qu’elle possède d’énormes failles sur beaucoup de points vous fait prendre un coup de massue en pleine tête! Par exemple, l’homme qui préfère rester à l’hôpital psychiatrique au lieu de revenir à la vie active. Savez-vous pourquoi? À cet endroit, il peut recevoir toutes les drogues qu’il veut avec l’accord de médecin. Il va donc pouvoir les écouler en pièces sonnantes et trébuchantes à ses revendeurs. « Un véritable Eldorado de la défonce ». Ou bien le pervers étranger venant en vacances en France, se faisant prendre pour la première fois la « main dans le sac », mais ne risquant rien, car le temps que les procédures se fassent, il sera déjà loin…

Des personnes meurent tous les jours. On se pose donc des questions sur l’utilité de la vie quand on voit des enfants mourir anonymement. Quand des déséquilibrés laissent parler leurs perversions. On se prend à souhaiter que certains aillent en prison. On se prend à souhaiter la mort pour certains. Et ceci, avec force et colère!

On se remet en question : qui est-on exactement? Je parle de ce « moi profond » et non pas ce « moi superficiel » qu’on montre à la société. Voir la mort de près vous remet en question sans cesse.

Qu’est-ce qu’un héros? Je ne vous parle pas de Superman ou d’Hulk possédant de superpouvoirs et nous sauvant, pauvres petits Terriens que nous sommes! Je parle d’hommes et de femmes qui se sont battus et qui se battent chaque jour pour leurs pays respectifs. Car beaucoup de personnes l’oublient: des milliers, voire des millions de militaires affrontent des combats, des batailles ou la guerre afin de sauver des vies… au détriment d’autres vies. La plupart ont dû tuer pour rester en vie. La plupart ont dû se déconnecter des ordres reçus. La plupart de ces personnes sont brisées par le poids de ce qu’ils ont dû faire. Car, pour rester en vie, il faut tuer. « Tu sais qui nous tiraient dessus ou lançaient ces grenades? Des gamins! Des minots de huit ans! Mais tu tires quand-même, car là, faut pas réfléchir! C’est eux ou toi! Tu comprends?! Alors tu fais ce qu’il faut, tu réfléchis plus, tu ne penses plus, tu fais ce qu’on te dit de faire. Tu obéis aux ordres et basta. »

 Dans toutes ces anecdotes, je me suis retrouvée à rire quand, d’une manière tellement naturelle le personnage principal fulmine sur le suicide d’une dame en plein mois de juillet. Période chaude où le corps se décompose à vitesse grand V… j’avoue que c’est « crade » la façon dont je vous le dis, mais le style d’écriture de l’auteur fait passer cette mort comme une anecdote malicieusement noire.
Il y a eu des moments où je n’ai pu m’empêcher de grimacer de dégoût et de poser ma tasse de café loin de moi. J’arrivais à sentir l’odeur nauséabonde qui se dégageait du livre et je retenais mon souffle en même temps que les personnages! J’étais littéralement dans l’histoire!
Et moi, je fustigeais la pauvre victime de s’être donnée la mort en plein mois de juillet!

Finalement, ce ne fut pas une mauvaise orientation, mon cher Freeric, puisque finalement tu as écrit « Autopsie d’une saison en gendarmerie ». Fallait-il que tu passes par-là pour avoir l’inspiration et ainsi pouvoir nous donner ton sentiment sur tes deux années en gendarmerie?

Comme quoi, il n’y a pas d’hasard dans la vie. Merci pour ce bon livre, qui se lit facilement!

Amazon: Autopsie d’une saison en gendarmerie

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de la Justice à deux vitesses …

muriellemi_rouge

freeric-huginn