Articles Tagués ‘Lizi Cascile’

Bonjour mon monde!

Première petite note 2018 sur un roman auto-édité, «Sur le divan» de Lizi Cascile.

sur le divan2

Ça n’aurait dû être qu’une parenthèse, une histoire d’un soir…

 L’obscurité règne sur le vécu de la jeune Lorelei. Perdue à force de se cacher, elle n’hésite pas à tromper sa meilleure amie au sujet de son état. Traumatisée, complètement à la dérive, elle se cherche dans ses souvenirs et un quotidien qu’elle subit.

David, ce beau tatoueur au passé trouble semble déjà la connaître. Du moins, c’est ce qu’il croit. Alors que sa vie n’est qu’addictions en tout genre l’amenant dans la tourmente, désormais, c’est elle qui l’obsède.

Qui sont ces deux patients que le psy tente d’apprivoiser séance après séance ? Entre vieux démons et lourds secrets, c’est sur le divan que tout sera révélé…

 «(…) Est-ce qu’on peut m’accorder plus que du désir ou tout simplement juste du plaisir? Puis je seulement en réclamer autant? Imposer cette fatalité?» Extrait de Sur le divan.

Victim

Culpabilité. Colère. Peur. Honte.Traumatisée par un accident qui lui a laissé des séquelles physiques, mais aussi mentales, Lorelei voit sa vie changer, se transformer irrémédiablement. Certains acquis qu’elle pensait fondamentaux ne sont plus d’actualité. Certains rêves qu’elle avait conçu, plus jeune, ne pourront devenir réalité. La jeune femme cache donc son mal-être à tous, même à sa meilleure amie.

 

 

«Sachez qu’ici vous n’aurez jamais à vous excuser de quoi que ce soit (…) Ce  divan est votre espace. Vous pouvez vous y installer comme vous le souhaitez, changer d’une séance à l’autre» Extrait de Sur le divan.

Au début, difficile et par la suite de plus en plus facile, Lorelei se raccroche à son psy, le docteur John Murez afin d’avancer et faire en sorte que cette part de ce passé ne vienne plus la terrasser ou du moins qu’elle puisse accepter et vivre «normalement».

divan

Puis, un déclic se fait, lorsqu’elle accepte la parenthèse que la vie lui offre. Les cauchemars s’arrêtent grâce à une mélodie inconnue… Une passion, un bonheur, un amour se créent, mais également la honte que cache un secret enfoui au plus profond d’elle. La peur de ne pas pouvoir offrir plus. La possibilité de se faire rejeter par cette personne qu’elle aime. Lorelei part afin d’essayer de se construire par elle-même.

 

 

Il y a un adage qui dit :

citation sur le divan

Les tatouages de David racontent sa vie avant, pendant et après sa rencontre avec Lorelei. Son amour pour la jeune femme, l’a pratiquement sauvé de la vie détraquée qu’il menait avant. Il lui a donné la force de s’en sortir.

«Ils font partie de moi, si je te laisse les voir, alors tu sauras presque tout de ce que je suis dedans, m’annonce-t-il en pointant un doigt sur sa poitrine (…)»Extrait de Sur le divan.

L’Amour avec un grand A existe-t-il encore? Il se pourrait que bien oui. Aimer sans véritablement connaitre une personne. Continuer à l’aimer, malgré un accident traumatisant. L’aimer avec ces stigmates. Quand le désir est celui de protéger envers et contre tout, celle qu’il aime par-dessus tout … oui, l’amour, existe encore.

«L’unique chose que j’ai pu faire c’est m’imprégner d’elle, de notre histoire, de sa chair. J’ai touché sa cicatrice, les battements de son cœur, souhaitant y laisser une trace invisible (…)»Extrait de Sur le divan.

 

le fil rouge sur le divanL’histoire de Lizi Cascile me fait penser à une vieille légende orientale qui raconte que nous sommes tous liés par le fil rouge d’un amour dans notre vie. Peu importe qu’il se détende, qu’il se tende ou qu’il fasse vingt mille fois le tour de la planète.
Deux personnes attachées par ce fil rouge finiront toujours par se rencontrer, même si cela doit avoir lieu juste avant la fin du monde. Ce fil rouge est gouverné par le Destin, c’est pour cela que, quoiqu’il arrive, il ne pourra jamais se casser.
Peu importe si les personnes tardent à se rencontrer, ou si elles passent un long moment à côté l’une de l’autre, sans même se voir.

Ce fil nous accompagne depuis notre naissance, traverse avec nous notre vie, et prend tous les virages que nous prenons.

sur le divan1

Merci, Lizi pour cet excellent moment de lecture! J’ai vraiment apprécié l’histoire de Lorelei, David, John, Joshua et de tous les autres.
Si vous avez un cadeau à vous faire , n’hésitez pas à vous l’offrir. C’est ICI que cela se passe!

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de la «Vie et des Expériences».

muriellemi_rouge

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae ( sous contrat d’édition)  Murielle Mi

Bonjour mon monde,

« Agnia, quand as-tu cessé de t’aimer? »

La confiance en soi n’est pas donnée à tous et s’accentue indéniablement quand on se trouve parmi un entourage qui vous fait constamment culpabiliser, qui vous critique ou vous fait sentir en état d’infériorité. C’est le cas d’Agnia.

 « Ils connaissent la Proserpine que j’ai bien voulu leur donner. Toujours imposer une image qui montre notre force. Ne jamais susciter la pitié. »

La peur de l’abandon. La peur d’aimer et d’être aimé. Cela se ressent souvent quand il y a un père absent. Une mère débordée… c’est le cas de Proserpine.

De nature douce ou forte, on peut facilement se faire « manipuler ». Vous, moi, eux… nous sommes des êtres malléables, manipulables. À des degrés différents.

Avez-vous déjà fait souffrir une personne? Si vous avez répondu oui (tout comme moi), alors pour s’excuser, nous allons nous appliquer à la rendre heureuse, afin de lui faire oublier notre faute. Cela marche et la personne nous pardonne. L’histoire est enterrée!
Cependant, il y a certaines personnes qui vont jouer sur notre culpabilité. À long terme. Nous rappeler sans cesse qu’elle nous a pardonné, mais en nous rabaissant. Qu’elle est la seule à pouvoir vraiment aimer une personne telle que nous. Et que pour qu’elle puisse « vraiment » nous pardonner, nous devrions être soumises et « sans âme » … « Tu sais parfaitement que tu es incapable de tenir loin de moi… tu n’es rien sans moi. »
Est-ce vraiment cela de l’amour?

Sentir dès l’enfance que vous n’êtes pas l’être attendu fait mal. Que l’amour ne fait pas partie de votre existence. Que vos parents ne s’intéressent pas à vous, comme ils le devraient. Mais que surtout pour combler leur absence, leur oubli, les cadeaux abondent. Des choses totalement matérielles qui n’apportent rien au cœur, à part des pleurs. Des larmes cachées. Des larmes séchées au cours des années. Qu’est-ce donc l’amour? Est-ce que des cadeaux plus somptueux les uns que les autres peuvent combler ce cœur devenu froid?
Nous nous créons donc une coquille, une carapace. Hermétique aux sentiments d’autrui. Nous donnons l’illusion que rien ne peut nous atteindre. Nous jouons avec notre mépris, avec nos airs supérieurs… Nous sommes forts! Et pourtant…

Deux femmes. Deux meilleures amies. Différentes. Le Yin et le Yang. Et pourtant si semblables.
Agnia est une jeune femme naïve, douce, introvertie. Elle habite à la campagne et habite avec son futur mari qui décide de tout. Proserpine est une jeune femme moderne, indépendante. Elle gère sa vie, comme elle gère ses amants: avec force et persuasion.
Elles ont accueilli différemment leurs peurs secrètes. La première, en culpabilisant et en s’auto-flagellant. La seconde en devenant froide comme de la pierre.

Pourtant grâce à Françoise (allez lire et vous saurez de qui je parle J), leurs situations à toutes les deux vont changer. Pro veut au fond d’elle une relation à long terme, mais fuit l’engagement, certaine de ne pas être à la hauteur. Agnia veut vivre librement en faisant ses propres choix, mais est confuse…

Deux auteures. Deux styles différents, mais s’emboîtant parfaitement pour offrir PANDEMONIUM.
Ce livre en duo est génial, bien écrit et me laisse rêveuse pour le Tome 2 qui est sorti, il y a quelques jours.

Merci de m’avoir fait confiance, les filles!

Amazon Pandemonium
Blog : LiziAivyblog

Dans le monde de petits doigts courant sur le clavier de… PANDEMONIUM.

muriellemi_rouge

pandemonium0

Lien Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Page facebook que je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii

Instagram photos et autres … @muriellemi