Archives de la catégorie ‘NOTE SUR LES AUTEURS AUTO PUBLIÉS’

Bonjour mon monde,

Voici ma nouvelle note sur un roman autopublié, «Toucher le ciel de Manhattan» d’Andréa Golden.

toucher le ciel de manhattan2

QUAND ON A OUBLIÉ CE QUE C’EST QU’AIMER…

L’auteure nous entraîne avec simplicité dans une belle histoire d’amour qui se déroulera dans deux univers complètement opposés, l’un opulent, l’autre dévasté par la misère, dans un cadre qui nous évoque La Ferme africaine. Narration à deux voix, elle est racontée à la première personne par les protagonistes, chacun de sa perspective.

Une femme indépendante et lassée des hommes éprouve un peu plus qu’un simple intérêt pour le nouvel architecte. Ils devront cependant traverser de nombreuses vicissitudes avant que leurs âmes finissent par se trouver, en Afrique, pour leur faire vivre une existence qui les enrichira humainement.

Manhattan New York City 7

Détenir le pouvoir ne rend pas plus heureux qu’un autre! Loin de là…la puissance de l’argent n’efface pas, qui on est au fond. Véritablement!

«(…) ma porte est prise d’assaut par un défilé d’employées de maison, toutes des vétéranes, qui me saluent (…)» Toucher le ciel de Manhattan

«Lorsque j’apparais, les conversations s’interrompent, les yeux se tournent dans ma direction, et je sens monter en moi, incontrôlable, un sentiment addictif de supériorité physique…» Toucher le ciel de Manhattan

Pour pouvoir se rappeler d’où ils viennent, certains n’hésitent pas à se ressourcer auprès de leur famille, de leurs amis. Pour se retrouver certains, comme Angela l’héroïne, partent quelques mois ailleurs, afin d’aider les plus démunis. Une façon de pouvoir retrouver pied, reconsidérer la personne qu’on est.

«Ce sont de véritables festins qu’elles arrivent à élaborer avec les faibles moyens dont nous disposons et elles parviennent à combler tous nos besoins nutritionnels.» Toucher le ciel de Manhattan

La plume d’Andréa Golden est facile à lire. Elle a une très belle façon de décrire. Elle nous fait voyager entre New York et l’Angola, en Afrique, ancienne colonie portugaise. Entre deux mondes totalement différents avec des besoins différents, des manières de voir la vie différemment.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos prises du site : https://aeppea.wordpress.com/2011/04/17/mumuilas/

La relation entre les personnages principaux m’a rendu perplexe. Il semblait manquer de profondeur. Il manquait ce petit quelque chose, cette substance qu’une romance devrait avoir entre deux personnes qui sont attirées l’une par l’autre. Je n’ai senti ni la complicité ni l’attraction entre eux, ce qui m’a laissé un gout d’insatisfaction.

Cependant une leçon s’inscrit dans ce roman qui montre que la vision de la vie peut être obstruée par la superficialité de la société actuelle. Être une personne qui apporte une vraie aide à une population est-ce si insignifiant que cela? Devrait-on préférer une personne qui ne pense qu’à gagner des millions, qu’elle dépensera futilement tout en montrant son «pouvoir» à tous? Posséder un appartement haut de gamme dans une tour en verre, dépenser pour des vêtements de marque, dîner dans des restaurants tous plus chics les uns que les autres… est-ce vraiment si important pour l’évolution de l’être intérieur?

«On se croirait dans un théâtre reconverti en restaurant de luxe orné à profusion.» Toucher le ciel de Manhattan

Merci, Sophie Martin, de m’avoir contacté et envoyé ce roman à lire 😉 Vous souhaitez une traductrice du tonnerre, cliquez ICI pour son contact!

Pour l’achat de ce roman, c’est par ICI que cela se passe!

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de la Vie avec un grand V.

muriellemi_rouge

toucher le ciel de manhattan

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Publicités

Bonjour mon monde!

Nous voici avec une nouvelle note: l’ordre terne: la prophétie des sables livre 1 de Isabelle M. Nancy. Son premier roman auto-publié sous le genre : dark fantasy.

ordre terne

Envoyé par les Lunes pour se venger des hommes qui les ont défiées et trahies huit cents ans plus tôt, un jeune enfant doit accomplir une Prophétie dévastatrice. Cette dernière promet l’éradication des Cinq Royaumes dans lesquels règne pour l’heure une paix tranquille. Pour que la paix perdure, il faut tuer l’enfant.
Mais les choses ont tendance à se compliquer ces derniers temps pour Berendor Cairn, le magicien chargé de se débarrasser du gamin. De vieux démons et de sinistres prophéties qu’il aurait mieux valût laisser dormir se réveillent, lui rendant la tâche impossible.
Berendor Cairn le sorcier parviendra t-il dès lors à déjouer la vengeance des Lunes avant que l’Elu n’accomplisse la prophétie ? Qui est Bethsahire, cette enfant aux yeux jaunes qui porte en elle la clé du mystère ? A quoi sert cette maudite gemme du noir le plus noir dont un homme, désespéré par la mort de sa femme, a semble-t-il réveillé le pouvoir malfaisant ?
Mais surtout, quel est le secret de cet Ordre Terne que tous craignent mais que nul ne connaît ? …

Dans une seconde édition revue et augmentée parue en mai 2017, ce premier volet de la saga de l’Ordre Terne ouvre les portes d’un monde dans lequel une magie agonisante brouille les cartes du destin pour le pire et… pour bien pire encore…


LUNE_FS_350D_1
Peut-on réellement déjouer le destin? Peut-on contourner les règles qui établissent l’Univers? Ou bien les lois qui les régissent sont si bien établies qu’elles se jouent de nous?

«Sache que ce sont tes paroles qui viennent de libérer le septième fils des Lunes. Le voilà venu au monde, car tu as demandé à savoir.» La prophétie des sables

Une prophétie venue du fond des âges où la magie est omniprésente… Ou la concordance des Lunes pourrait amener le retour de la grande magie ou la fin des temps.

L’intrigue met du temps à se développer; il faut comprendre que ce livre #1 décrit des protagonistes tous plus mystérieux les uns que les autres, leurs relations tournant autour de la puissance des Lunes, des entités mystiques, ainsi que le monde où ils vivent, un endroit ayant subi une destruction massive. On comprend qu’il y a eu un ravage faisant d’innombrables morts, que la magnificence des villes d’autrefois n’existe plus. Le sable ayant remplacé les plaines, les lacs, la verdure.

i.m nancyIl faut persévérer dans la lecture, car malgré la myriade de magnifiques mots écrits par l’écrivain pour décrire l’action, l’univers complexe, le décodage est long. On pourrait s’en lasser et fermer le livre. Je vous le déconseille! Continuez, car c’est ici que tout commence et qu’on commence à comprendre.

Un enfant de la prophétie partagé entre deux cultures qui s’affrontent, mais qui pourraient se compléter si utilisé avec sagesse : la force de la Vie par sa mère et celle de la science de la guerre par son père.

« Je ne sais pas ce que mon cœur préfère. Je déteste tuer (…) Je ne peux m’empêcher d’aimer cela» La Prophétie des Sables

Trop de guerres ont failli détruire l’humanité. À cause des hommes, à cause du pouvoir de la magie utilisé par cupidité et par envie. On pourrait y voir un parallèle avec ce que nous pourrions vivre sur la Terre à l’heure actuelle, avec le pouvoir que certaines puissances mondiales possèdent.

« Le résultat faillit couter son dernier souffle à l’humanité…tellement peu d’hommes survécurent qu’il leur fallut des siècles pour seulement se retrouver et des siècles encore pour proliférer.» La prophétie des sables

ordre terne 1

 

I.M Nancy à une plume géniale: sa façon de décrire l’histoire est lumineuse : utilisation de figures stylistiques en tout genre, distillation au compte-gouttes de traits humoristiques. Malgré la longueur des informations données dans la première partie du livre, la seconde est beaucoup plus fluide, plus compréhensible, et l’action qu’on attend se met en branle.

Merci Isabelle, pour l’envoi du premier tome de cette saga 😉

 

Pour l’achat de l’ordre terne, prophétie des sables, cliquez ICI
Pour des informations sur l’auteur et son univers, c’est que cela se passe 😉

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier des Lunes…

muriellemi_rouge

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

 

 

 

Bon jeudi, mon monde !

Voici ma petite note sur Kissmee, premier roman auto-édité d’Aline Inacio.

kissmee

 

À quinze ans, Maxence Dardennes mène une vie bien remplie entre sa jument, sa chienne, ses amis, le rugby, la musique et les études. Quant à son père Thomas Dardennes, beau quarantenaire fraîchement fiancé à une superbe femme de trente-deux ans, il jongle entre sa vie de famille, l’éducation de son fils et la gestion du haras familial. Si tout semble parfait en apparence, la réalité cache cependant quelques zones d’ombres. Bien malgré elle, Antonia, une auteure de polars à succès de quarante et un ans plutôt solitaire, va contribuer à les révéler en débarquant un 10 juillet dans leur village de carte postale. 
Face à des questionnements et des émotions qui vont parfois les dépasser, ils vont tous les trois voir voler en éclats certaines de leurs certitudes.
Quelle option vont-ils alors choisir ? La fuite ? L’acceptation ? Le renoncement ? Et est-ce vraiment aussi simple quand le regard des autres ou certains fantômes du passé pèsent sur vos épaules ? Entre le corps, le cœur et la raison que vont-ils laisser parler ?

 kissmee3

La vie ne fait pas de cadeau : Antonia l’a appris à ces dépens. Ne pas se lier, ne pas aimer, au risque de tout perdre, au risque d’être malheureuse et de ne pouvoir s’en détacher. Elle ne veut pas ressembler à sa mère…

Prendre tout ce qui vient de façon distante sans s’investir véritablement, cette femme à l’art et la manière de le faire, sans fioriture. Une expérience de longue date.

kissmee5

Sa rencontre avec un jeune garçon arrive à remuer légèrement sa carapace. Un gamin de quinze ans, avec une réflexion profonde sur le sens de la vie. Une maturité qu’on ne retrouve pas chez n’importe qui.

«Cet adolescent semblait bien différent de ceux auxquels elle avait eu à faire. Un mélange d’insouciance et de sérieux, en passant de l’un à l’autre avec une facilité déconcertante.» Kissmee

Pour pouvoir vivre comme bon lui semble, Antonia (dit Toni) vit, avec un V. sans fard, ni artifice!

kissmee7

«Pourquoi fait-on plus attention au paraitre qu’à l’être.» Kissmee

Elle dit les choses avec franchise et honnêteté (dans une société soi-disant bien-pensante). Elle est simple, alors que tout est superficialité dans la société actuelle.

«Oh bien sûr, j’essaye de me soigner pour mes proches qui me bassinent à longueur de journée sur le fait que la vie en société est peu propice à une grande franchise. Ça s’appelle la diplomatie. Mon cul oui! Ça s’appelle l’hypocrisie.» Kissmee

Elle ne le sait pas encore, mais un morceau de son cœur va être pris en otage par des yeux ténébreux.

 

De beaux yeux ténébreux en la personne d’un homme qui lui aussi a eu des expériences passées douloureuses: un frère décédé parfait en tout point, qu’il a «essayé» de remplacer, la reprise du haras familial, tout en portant sur ses épaules l’éducation de son fils. Le syndrome de l’imposteur? Peut-être, peut-être pas… Il lui manque quelque chose. Quelque chose qu’il n’avait pas forcément conscience mais que la présence de Toni va libérer.

kissmee6

Un enfant qui grandit, qui voit que l’évolution de sa vie tend vers un amour qui semble être pour certains un tabou, une honte, un déshonneur… Le qui dira-t-on. Le ouï-dire. La compréhension des propres désirs à l’adolescence est déjà bien compliquée pour que se rajoute le fait d’avoir peur de vivre librement.

Trois vies. Trois expériences. Trois façons d’aborder la vie différemment.
Une très belle histoire d’amour et d’amitié. Une très belle façon également d’aborder des thèmes comme la simplicité, la tolérance! Le style d’Aline est génial à lire, un peu comme pour Toni, il n’y a pas de fioriture 😉

Merci, Aline de m’avoir contacté pour me faire part de ton livre 😉 À la page 331 de ton roman, je continuais à tourner les pages en espérant de pas être DÉJÀ arrivée à la fin…  snif 😉 Merci pour cette belle lecture!

Pour avoir toutes les infos sur Aline Inacio c’est ICI que cela se passe. 😉

Pour celles et ceux intéressés par le roman KISSMEE, cliquez ICI 😉

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de l’expérience humaine.

muriellemi_rouge

kissmee8

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii 
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi


Bon jeudi, mon monde!

Voici ma petite note sur Illuminati Revolution de Freeric Huginn, son second roman auto-édité.

illuminati revolution

Un matin, tandis que Loïc se regarde dans le miroir de sa salle de bains, quelque chose ne tourne pas rond. Qu’est-ce qui cloche encore chez lui ? Une étrange lueur enveloppe tout son corps. Même les objets sont touchés par cet inquiétant phénomène. Quant à ces effroyables hallucinations monstrueuses, vont-elles enfin s’arrêter ?
Après avoir consulté plusieurs médecins, Loïc va dorénavant devoir se confronter à son destin, mais les Illuminatis veillent… Qui sont-ils ? Que lui veulent-ils ? Et pourquoi l’avoir choisi lui, le petit vendeur informatique minable, dont la vie semble bien insignifiante comparée aux projets occultes et mégalomaniaques de ces Maîtres du monde ? Et qui est Raoul, cet homme insolite qui va lui tendre la main et l’initier au Tarot de Marseille alors que celui-ci est au plus bas ?

billet de 1 dollar


«Souviens-toi. Parfois la réponse se cache dans la question. Si une question n’a pas de réponse, c’est que la question n’existe pas.»Illuminati Revolution
Se retrouver du jour au lendemain à voir des couleurs entourant les personnes … Ça peut effrayer, non? Faire des rêves où la réalité s’entremêle, laissant deviner des informations sur l’évolution de la vie? Là, ça devient flippant, hein? C’est ce que vit notre ami, Loïc.
chakra_balancing
Qu’est-ce que l’aura au juste? L’aura signifie « lumière ». C’est un champ électromagnétique ovoïde qui enveloppe notre corps physique : elle est colorée, vibre et ondule constamment.
L’être humain possède une lumière entourant son corps physique. Nous sommes des êtres lumineux même si nous ne brillons pas de la même façon tout au long de notre vie. (Tout dépendant du moment de vie : la joie, la peur, la tristesse, la maladie …)

«(…) je peux te dire que je vois comme un puissant rayonnement blanc bleuté autour d’elle». Illuminati Revolution
Bien évidemment, nous ne sommes pas les seuls à avoir une enveloppe lumineuse ; les animaux, les végétaux, les minéraux l’ont également.
porte des reves

Les rêves contiennent des enseignements nous permettant d’avancer, de se poser des questions, mais aussi de se construire. C’est une façon d’unifier l’esprit de l’éveil et l’esprit du sommeil.

Certaines personnes sensitives peuvent voir les couleurs de l’aura. Le personnage principal de Freeric Huginn dans Illuminati Révolution, l’est. Totalement paniqué par ce «problème», qu’il croit être de vue, il faut l’intervention d’un «maitre» pour lui montrer un début de chemin … initiatique? Le maitre est présent le temps que son apprenti puisse voler de ses propres ailes.

«Mon rôle consiste uniquement à te venir en aide (…) Ma mission accomplie, nos chemins divergeront pour toujours.» Illuminati Revolution

tarot de marseilleUne histoire «normale» mêlant de l’ésotérisme: aura, rêve initiatique, tarot, prémonition…
Une histoire que je suis contente d’avoir poursuivie et d’avoir lue jusqu’au bout.

Merci, Freeric pour l’envoi de ce second livre 😉
Envie de le lire ? Cliquez juste ICI

 

 

PS : génial, le lexique des expressions typiquement françaises à la fin du livre 😉 Mes amis du Québec, vous allez apprécier!

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de l’énergie bleutée …

muriellemi_rouge

illuminati revolution

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Salut mon monde!

Voici une nouvelle note sur une auteure auto-éditée : Rebecca Brocardo et son roman, les carnets de Pauline Thot.

les carnets de Pauline Thot

  1. Pauline étouffe dans sa petite ville de province. Introvertie et malmenée en classe, elle ne revit que pendant les vacances en Corse, où elle se découvre à la fois désirable et vulnérable. Pour assouvir sa soif de liberté, elle se révoltera tour à tour contre l’autorité, les hommes et la société. Dans ses carnets, Pauline raconte à la première personne sa lutte solitaire contre la honte et la culpabilité qu’elle ressent dans sa construction en tant que femme dans un pays où leur condition et leur sexualité posent toujours problème. Avec son « Je », elle joue à se moquer de tout pour ne pas souffrir. Véritable journal de société, ce récit riche et sensible témoigne de la difficile transformation d’une adolescente en adulte, dans une fin de siècle ponctuée par de profondes mutations technologiques et sociétales. C’est en partageant son vécu qu’on s’attache à l’héroïne, à son histoire, et à son parcours.

 

« La Corse (…) c’était le paradis originel, majestueux, spectaculaire, orgueilleux dans sa rudesse et sa beauté picturale. Les plages angéliques et montagnes oniriques (…) rendaient l’Ile féminine …» Les Carnets de Pauline Thot. Bonifacio_redim

Il y a des endroits sur Terre où on sait qu’on peut souffler, réfléchir, se retrouver. Pour Pauline, c’est la Corse. Cette île a marqué notre personnage principal à tout niveau : son enfance, son adolescence, sa vie adulte. C’est une entité à part entière.
Tout la mène vers elle. Aurait-elle dû y vivre?

 

rebecca brocardoC’est sous forme de journal que Rebecca Brocardo, fait «parler» son héroïne, Pauline Thot. Nous la suivons dans ses pensées. Nous la suivons également grâce à la narratrice externe nous expliquant de façon réaliste ce que la jeune enfant (fille, femme) est en train de vivre.

«La naissance est brutale. Elle était entrée en scène sans bruit. Un peu trop tôt et un peu trop vite, sans prénom, sans patron. On attendait sa réplique.» Les Carnets de Pauline Thot.

Des questions existentielles se posent à elle : la dictature de l’image que renvoie la société, la comparaison avec autrui, la place de la femme dans la société, l’esprit combattant, agressif, de l’homme contrastant avec la nature douce et sensible du sexe, dit faible.

Le sexe est omniprésent : révolution sexuelle et amour libre. Volonté d’égalité de la femme, désir de respect mutuel et droit au plaisir.

Le sexe serait une affaire « innée ». On voit mal pourtant comment la découverte des plaisirs charnels pourrait s’effectuer sans échange, sans transmission de savoir, sans pratique … sans expériences.

rebecca brocardoLa trajectoire de la vie devrait être considérée comme une trajectoire ascendante, jalonnée par différentes étapes bien marquées, chacune constituant un progrès par rapport aux précédentes. Et tout ceci, grâce à l’expérience de vie, qu’elle soit mauvaise ou pas. Le chemin pris ne sera pas forcément comme toutes les autres personnes et heureusement! Nous sommes tous Uniques!

«(…) c’est par l’esprit que l’homme et la femme sont sujets, personnes; par le corps, par la chair, ils sont objets. Il n’y a pas de communion et d’unité que par l’esprit. L’amour est spirituel ou n’est pas.» Les Carnets de Pauline Thot.

Certaines personnes sont mûres beaucoup plus vite que d’autres. Elles se posent des AVT_Rebecca-Brocardo_7124questions ontologiques que d’autres n’ont pas aux mêmes âges (ou n’ont pas du tout). Elles existent et ne vivent plus comme les autres. Elles n’évoluent pas de la même façon et quand le temps de s’effacer arrive, elles le font sans regret …

À l’enfance, définie d’une manière purement négative = faiblesse, succède la jeunesse, caractérisée comme le temps du manque et de l’inexpérience. La maturité consacre dans ce parcours de vie une sorte de point culminant.

Pauline Thot a vécu ce qu’elle devait vivre …

Merci Rebecca, pour cette excellente lecture!

Envie de lire, les carnets de Pauline Thot? Vous n’avez qu’à cliquer ICI 

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de l’évolution de la vie…

muriellemi_rouge

les carnets de Pauline Thot

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

 

 

 

Bonjour mon monde,

Tout comme sa grande sœur (#Le Clairvoyant), le Monstre est une nouvelle écrite par Guillaume Duhan.

Lisa, jeune étudiante en journalisme, vit mal sa relation avec son petit ami Alexandre. Pendant ce temps, un tueur en série que l’on surnomme Le Monstre sévit sans que l’on parvienne à l’attraper… Une enquêtrice, Sofia Semionovna, va tout mettre en œuvre pour répondre à la question : qui est le Monstre ?

le-monstre-guillaume-duhan

Manipulation. Mensonge. Doute et Raspberry Caipinrinha!

«L’argent. Cela fait ressortir le mal chez les gens bien et le Monstre chez les gens mauvais.» Le Monstre.

Comme avec le Clairvoyant #1, je me suis retrouvée à être manipulé dès le début par l’histoire. Dès le premier chapitre, et même maintenant, en écrivant cette petite note, je suis dubitative. Qui est cette personne qui nous raconte son meurtre de sang-froid?

guillaumeduhan2«Laisse-les te sous-estimer. Ils ne se doutent pas qu’un jour, tu les poignarderas dans le dos.» Le Monstre.

On ne fait jamais attention aux «personnes insignifiantes». Aux personnes calmes, ne se mêlant jamais aux autres. Celles qui ne recherchent pas la bagarre. Ces personnes invisibles qui ont pourtant une vie, tout comme nous!

Tout tend dans cette nouvelle à nous faire croire qu’une des personnes est la coupable. Manipulation à plein nez? Surement!

On suit l’histoire de plusieurs personnages avec des secrets et dont les destins convergent dans la même direction.

Une jeune femme «amoureuse» qui veut rendre heureux son homme en s’oubliant elle-même. Mais dont sa jeunesse a été un calvaire. Celle-ci cache de lourds secrets de famille. Lisaguillaumeduha2

Un homme qui veut être connu et reconnu en surpassant la meilleure de sa classe ; sa petite amie. Il s’enlise dans le mensonge : il a honte d’elle et ne l’aime plus. Il en a même honte! Alexandre.

L’inspectrice qui enquête afin de trouver qui est le Monstre. Une enquête de deux ans, qui n’a pas été de tout repos. Des collègues la traitant en paria. La perte de sa fille. Elle-même qui ment … depuis le début 😉

Et enfin, le Monstre …

«…le plus dur, ce n’est pas de faire en sorte que l’on vous croie : le plus dur c’est de convaincre les autres de ne jamais douter de vous.»

 

Ce sont de courtes nouvelles écrites, mais qui se suivent : signature guillaume duhan
Le Clairvoyant
Le Monstre
Le Transcendant
La Rédemption

Allez! Dans quatre autres semaines, une petite note sur le Transcendant, la suite de la collection, le Clairvoyant. On peut lire les nouvelles de manière indépendante.

Voici le Site web de Guillaume Duhan où vous pourriez avoir toutes les infos ses nouvelles et les lire 🙂
Page facebook de Guillaume.

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier du faux-semblant.

muriellemi_rouge

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Bonjour mon monde!

Hanté par le suicide de sa petite amie, Alexandre décide de rejoindre sa maison secondaire afin de faire son deuil. Sur la route, il est victime d’un accident. Il se réveille dans la demeure du « Clairvoyant », mystérieux personnage secondé par son majordome. Mais bientôt, il apprend que tout est fait pour qu’il ne puisse s’échapper.

couv le clairvoyant
Intrigant. Fascinant. Effrayant!

Nouvelle courte, mais intense. On se pose des questions à chaque fin de chapitre. On se méfie de chaque mot, ou chaque phrase prononcée par un des personnages afin d’arriver à percevoir une vérité ou un mensonge. Sommes-nous dans la réalité ou dans un rêve/cauchemar?

guillaume-duhan_min200

On se met dans la peau du personnage. On vit ce qu’il vit. On ne comprend pas … On tâtonne. On suspecte quelque chose, sans véritablement savoir quoi. On a peur de comprendre. Puis on sait, sans vraiment le savoir… Quand l’auteur a-t-il commencé à nous jouer des tours? À nous faire «perdre» le cours de l’histoire si subtilement?

 

«La vérité n’est qu’une question de point de vue.» Le Clairvoyant.AVT_Guillaume-Duhan_5941

L’histoire semble normale au début : un homme perdant le contrôle de sa voiture se fait
secourir par deux personnes et se retrouve soigné dans leur manoir. Jusque-là, tout se passe bien, n’est-ce pas ? 😉
Cependant, on sent que dans ce lieu, recèlent des secrets inavoués. Des rêves étranges voire des cauchemars se produisent. L’hôte étrange se trouve être plus que mystérieux. Existe t-il vraiment? Alexandre hanté par le suicide de son amie se sent mal à l’aise dans cette maison qui met en exergue sa culpabilité, ses peurs, ses fautes(?)

«…L’on ne peut me mentir ni me tromper. Je trouve la vérité, là où elle se cache.»

 

 

signature guillaume duhanCe sont de courtes nouvelles écrites, mais qui se suivent :
Le Clairvoyant
Le monstre
Le Transcendant
La Rédemption

 

 

Je les ai toutes grâce à Guillaume – merci à toi de m’avoir contacté et suggérer tes histoires-
J’avais commencé par le Transcendant qui est une nouvelle intermédiaire et qui prend place dans l’univers du Clairvoyant. On peut effectivement la lire de manière indépendante.
Mais, je voulais comprendre en entier cette histoire qui semble avoir un point en commun entre tous : l’Ombre …

La suite dans trois semaines, avec Le Monstre 😉

Voici le Site web de Guillaume Duhan où vous pourriez avoir toutes les infos ses nouvelles et les lire 🙂
Page facebook de Guillaume

 

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de la Conscience.

muriellemi_rouge

Plus d’infos sur Murielle Mi :

fb Page Facebook où je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii
instagram_app_large_may2016_200 Instagram photos et autres … @muriellemi
watt Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

 

 

Bonjour mon monde,

« Agnia, quand as-tu cessé de t’aimer? »

La confiance en soi n’est pas donnée à tous et s’accentue indéniablement quand on se trouve parmi un entourage qui vous fait constamment culpabiliser, qui vous critique ou vous fait sentir en état d’infériorité. C’est le cas d’Agnia.

 « Ils connaissent la Proserpine que j’ai bien voulu leur donner. Toujours imposer une image qui montre notre force. Ne jamais susciter la pitié. »

La peur de l’abandon. La peur d’aimer et d’être aimé. Cela se ressent souvent quand il y a un père absent. Une mère débordée… c’est le cas de Proserpine.

De nature douce ou forte, on peut facilement se faire « manipuler ». Vous, moi, eux… nous sommes des êtres malléables, manipulables. À des degrés différents.

Avez-vous déjà fait souffrir une personne? Si vous avez répondu oui (tout comme moi), alors pour s’excuser, nous allons nous appliquer à la rendre heureuse, afin de lui faire oublier notre faute. Cela marche et la personne nous pardonne. L’histoire est enterrée!
Cependant, il y a certaines personnes qui vont jouer sur notre culpabilité. À long terme. Nous rappeler sans cesse qu’elle nous a pardonné, mais en nous rabaissant. Qu’elle est la seule à pouvoir vraiment aimer une personne telle que nous. Et que pour qu’elle puisse « vraiment » nous pardonner, nous devrions être soumises et « sans âme » … « Tu sais parfaitement que tu es incapable de tenir loin de moi… tu n’es rien sans moi. »
Est-ce vraiment cela de l’amour?

Sentir dès l’enfance que vous n’êtes pas l’être attendu fait mal. Que l’amour ne fait pas partie de votre existence. Que vos parents ne s’intéressent pas à vous, comme ils le devraient. Mais que surtout pour combler leur absence, leur oubli, les cadeaux abondent. Des choses totalement matérielles qui n’apportent rien au cœur, à part des pleurs. Des larmes cachées. Des larmes séchées au cours des années. Qu’est-ce donc l’amour? Est-ce que des cadeaux plus somptueux les uns que les autres peuvent combler ce cœur devenu froid?
Nous nous créons donc une coquille, une carapace. Hermétique aux sentiments d’autrui. Nous donnons l’illusion que rien ne peut nous atteindre. Nous jouons avec notre mépris, avec nos airs supérieurs… Nous sommes forts! Et pourtant…

Deux femmes. Deux meilleures amies. Différentes. Le Yin et le Yang. Et pourtant si semblables.
Agnia est une jeune femme naïve, douce, introvertie. Elle habite à la campagne et habite avec son futur mari qui décide de tout. Proserpine est une jeune femme moderne, indépendante. Elle gère sa vie, comme elle gère ses amants: avec force et persuasion.
Elles ont accueilli différemment leurs peurs secrètes. La première, en culpabilisant et en s’auto-flagellant. La seconde en devenant froide comme de la pierre.

Pourtant grâce à Françoise (allez lire et vous saurez de qui je parle J), leurs situations à toutes les deux vont changer. Pro veut au fond d’elle une relation à long terme, mais fuit l’engagement, certaine de ne pas être à la hauteur. Agnia veut vivre librement en faisant ses propres choix, mais est confuse…

Deux auteures. Deux styles différents, mais s’emboîtant parfaitement pour offrir PANDEMONIUM.
Ce livre en duo est génial, bien écrit et me laisse rêveuse pour le Tome 2 qui est sorti, il y a quelques jours.

Merci de m’avoir fait confiance, les filles!

Amazon Pandemonium
Blog : LiziAivyblog

Dans le monde de petits doigts courant sur le clavier de… PANDEMONIUM.

muriellemi_rouge

pandemonium0

Lien Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Page facebook que je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii

Instagram photos et autres … @muriellemi

Bonjour mon monde!

« Un monstre n’est pas forcément une entité tout droit sortie des profondeurs infernales… c’est quelqu’un qui nous ressemble » Freeric Huginn

On suit les aventures du jeune Fred qui décide de s’engager dans l’armée au lieu d’être un parasite pour ses parents (ce n’est pas moi qui le dis!). Il devance son appel au service militaire et s’engage donc par la suite comme « Appelé » dans la gendarmerie nationale de France. À travers ses écrits, l’auteur aborde dans un style audacieux avec une pointe d’humour noir et souvent pince-sans-rire, les vicissitudes de l’être humain vu avec des yeux différents. Des yeux d’être humain devant protéger et servir la population. Un monde dont le commun des mortels ne connaît pas ou peu l’existence.

Plusieurs thèmes sont abordés dans « Autopsie d’une saison en gendarmerie ».

Une réflexion sur le pourquoi de la vie de l’Homme sur Terre. Qu’est-ce que l’existence exactement? Pourquoi vit-on? On naît, on vit, on meurt. C’est simple. Certains vont créer de grandes choses, d’autres non. Certains vont être des victimes, d’autres non. Certains vont protéger leur pays aux dépens de leur vie. D’autres, non! Certains n’auront pas le choix. D’autres défieront la vie ou la justice de l’Homme!

Se rendre compte que la justice n’est pas celle qu’on pense, qu’elle possède d’énormes failles sur beaucoup de points vous fait prendre un coup de massue en pleine tête! Par exemple, l’homme qui préfère rester à l’hôpital psychiatrique au lieu de revenir à la vie active. Savez-vous pourquoi? À cet endroit, il peut recevoir toutes les drogues qu’il veut avec l’accord de médecin. Il va donc pouvoir les écouler en pièces sonnantes et trébuchantes à ses revendeurs. « Un véritable Eldorado de la défonce ». Ou bien le pervers étranger venant en vacances en France, se faisant prendre pour la première fois la « main dans le sac », mais ne risquant rien, car le temps que les procédures se fassent, il sera déjà loin…

Des personnes meurent tous les jours. On se pose donc des questions sur l’utilité de la vie quand on voit des enfants mourir anonymement. Quand des déséquilibrés laissent parler leurs perversions. On se prend à souhaiter que certains aillent en prison. On se prend à souhaiter la mort pour certains. Et ceci, avec force et colère!

On se remet en question : qui est-on exactement? Je parle de ce « moi profond » et non pas ce « moi superficiel » qu’on montre à la société. Voir la mort de près vous remet en question sans cesse.

Qu’est-ce qu’un héros? Je ne vous parle pas de Superman ou d’Hulk possédant de superpouvoirs et nous sauvant, pauvres petits Terriens que nous sommes! Je parle d’hommes et de femmes qui se sont battus et qui se battent chaque jour pour leurs pays respectifs. Car beaucoup de personnes l’oublient: des milliers, voire des millions de militaires affrontent des combats, des batailles ou la guerre afin de sauver des vies… au détriment d’autres vies. La plupart ont dû tuer pour rester en vie. La plupart ont dû se déconnecter des ordres reçus. La plupart de ces personnes sont brisées par le poids de ce qu’ils ont dû faire. Car, pour rester en vie, il faut tuer. « Tu sais qui nous tiraient dessus ou lançaient ces grenades? Des gamins! Des minots de huit ans! Mais tu tires quand-même, car là, faut pas réfléchir! C’est eux ou toi! Tu comprends?! Alors tu fais ce qu’il faut, tu réfléchis plus, tu ne penses plus, tu fais ce qu’on te dit de faire. Tu obéis aux ordres et basta. »

 Dans toutes ces anecdotes, je me suis retrouvée à rire quand, d’une manière tellement naturelle le personnage principal fulmine sur le suicide d’une dame en plein mois de juillet. Période chaude où le corps se décompose à vitesse grand V… j’avoue que c’est « crade » la façon dont je vous le dis, mais le style d’écriture de l’auteur fait passer cette mort comme une anecdote malicieusement noire.
Il y a eu des moments où je n’ai pu m’empêcher de grimacer de dégoût et de poser ma tasse de café loin de moi. J’arrivais à sentir l’odeur nauséabonde qui se dégageait du livre et je retenais mon souffle en même temps que les personnages! J’étais littéralement dans l’histoire!
Et moi, je fustigeais la pauvre victime de s’être donnée la mort en plein mois de juillet!

Finalement, ce ne fut pas une mauvaise orientation, mon cher Freeric, puisque finalement tu as écrit « Autopsie d’une saison en gendarmerie ». Fallait-il que tu passes par-là pour avoir l’inspiration et ainsi pouvoir nous donner ton sentiment sur tes deux années en gendarmerie?

Comme quoi, il n’y a pas d’hasard dans la vie. Merci pour ce bon livre, qui se lit facilement!

Amazon: Autopsie d’une saison en gendarmerie

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier de la Justice à deux vitesses …

muriellemi_rouge

freeric-huginn