28.07.2016 La bible de l’écrivain

Publié: 28 juillet 2016 dans LETTRE DU JOUR
Tags:, , , , ,

Bonjour mon monde!

Quand j’ai commencé l’écriture de PRIMA, j’ai dû comme tout le monde faire les descriptions complètes des personnages, les lieux, etc. Je notais tout cela, au fur et à mesure sur des petites feuilles volantes quand l’inspiration venait. Je ne voulais pas oublier mes idées alors j’écrivais rapidement, en me disant que j’allais tout comprendre au moment opportun. Cela allait au début, quand il n’y avait que 2 ou 3 personnages. Quand il n’y avait que 2 ou 3 lieux …

Par contre, plus l’histoire avançait et plus je devais faire attention aux petits détails. Le souci est que je me retrouvais avec plein de feuilles et un gribouillis pas possible! Déjà, que je me cassais la tête à les retrouver et à comprendre ce qui était écrit, il fallait que les mots deviennent sans aucun sens pour moi …

Je devais donc revenir sur ce que j’avais écrit plus tôt afin de ne pas faire d’erreurs … Ce n’était pas pratique et plutôt chiant, je dois vous l’avouer! Quand tu ne te rappelles pas, si un tel a les cheveux roux longs ou courts, des yeux gris ou noirs ( Grrr 😦 ) c’est un petit peu rageant. Et puis SURTOUT, cela me faisait perdre un temps fou.

Un ami, Michael, m’a un jour parlé de la « bible ». Non pas celle-là. (Hahaha) Mais la bible de l’écrivain. Le livre sans lequel un auteur n’est rien! Ce livre où il note TOUT! Les caractéristiques de ses personnages, ce qu’ils aiment ou pas, son âge, ses pensées, la couleur de leurs ongles (que sais-je?). J’ai tilté! Il a fait également référence à un livre de Stephen King « Misery» (d’ailleurs, je dois le lire!!  Il est dans ma PAL)

Résumé : Romancier à succès, Paul Sheldon est le créateur de la saga Misery, mais, pour son dernier roman, il a décidé de faire mourir son personnage qui lui a apporté le succès afin de passer à autre chose. Après avoir fini d’écrire son tout nouveau roman, il quitte le chalet où il se ressource. Au volant de sa voiture, une Ford Mustang 1965, sous un blizzard, la visibilité sur la route étant presque nulle, il finit par avoir un accident et est secouru par Annie Wilkes, une infirmière, admiratrice de Misery. Gravement blessé, il est soigné par cette infirmière apparemment bienveillante, qui vit seule dans une maison isolée, mais Paul ne va pas tarder à voir sa convalescence tourner au cauchemar quand Annie, lisant le dernier roman de Misery, découvre que son héroïne préférée est morte. Elle va alors le séquestrer afin qu’il écrive un nouveau livre intitulé Le Retour de Misery, faisant revenir à la vie le personnage que Paul a voulu faire disparaître. Paul va devoir tenter de sortir vivant de cet enfer avant qu’Annie ne commette l’irréparable.

Et donc, Paul Sheldon doit essayer de réécrire l’histoire sans sa « bible ». Ce qui est difficile, car lui aussi a oublié les petits détails. L’infirmière « fana-dinguo » de la saga Misery connaît, elle, les moindres éléments de la saga et n’hésite pas à le menacer avec une arme pour ses « fautes »…

Hahaha. (Imaginez-vous, un instant à la place du gars Hahaha … Une personne folle dingue vous séquestre, car elle aime ce que vous faites, mais paradoxalement veut vous faire du mal, car vous avez tué le personnage principal??? Ah du grand Stephen King! )
Tout ceci pour dire  que tous les détails doivent être consignés dans un dossier qui sera utilisé pour les bouquins écrits … Idem pour l’annexe. Mais ça on le verra la prochaine fois 🙂

Dans le monde fantastique de petits doigts courant sur le clavier des détails …

muriellemi_rougemisery

Lien Wattpad – Prima Alpha Andromedae  Murielle Mi

Page facebook que je vous donne les dernières nouvelles  Murielle Mii

Instagram photos et autres … @muriellemi

Publicités
commentaires
  1. Alessandra dit :

    Personnellement, toutes mes histoires ont un fichier Word appelé « Dossier » ou « Détails » où je regroupe tout 🙂 que ça soit le physique des personnages, son caractère, ses relations, son histoire… Tout, tout, tout 🙂 comme ça, je ne me perds pas 🙂 et je sépare bien tout pour que ça soit plus clair pour m’y retrouver ou quand je cherche quelque chose de précis 🙂

    Ce que je fais aussi, c’est un « casting d’acteurs » pour mes personnages. Je ne le partage jamais mais j’aime associer mon personnage à un acteur ou une actrice ce qui va rapidement me permettre de savoir si il ou elle était roux avec les yeux verts ou noir avec les yeux gris ^^ évidemment, les autres détails du genre cicatrices ou tache de naissance, etc. C’est noté dans mon fichier mais le casting me permet d’avoir une vue rapide sur mon personnage ^^

    • MurielleMi dit :

      Ton commentaire me convainc que TOUS les écrivains possèdent une « bible », un « dossier » , un « détail » et que sais-je encore ? 😉 Sans cela nous ferions du grand n’importe quoi … Chaque personne a sa facon de fonctionner mais la base reste la même 😉 . Dans le prochain article, je vais parler de « mon annexe » ou je regroupe tous les liens et autres explications de l’histoire 😉 ( eh oui, article déja programmé 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s