Nous décidons de nous rendre dans la commune du François, qui est située au centre de la Martinique, sur la côte Atlantique. Pour y parvenir, nous décidons de passer par les terres. ( Nous pouvons le faire également en passant par la ville du Robert,en longeant la côte avec un point de vue sur l’océan atlantique ).
Des champs de canne à sucre ainsi que des plantations de bananes défilent devant nos yeux.

A la Martinique, le terme habitation désigne un domaine agricole avec ses plantations, sa maison et ses bâtiments d’exploitation. L’Habitation Clément réunit aujourd’hui au cœur des plantations de cannes à sucre, une maison de rhum, réputée et un site culturel et patrimonial majeur.

A notre surprise, des mariés se faisaient prendre en photos à l’entrée de l’Habitation. 🙂

Plus nous avançons, plus l’Habitation nous dévoile ses charmes … des arbres centenaires, des maisons typiquement créoles, un jardin immaculé … On continue sur une petite route ne nous permettant pas d’aller trop vite ( est ce fait exprès pour que nous puissions admirer tout ceci? sûrement!). On se serait cru retourner à l’époque ou tout a commencé…

Homère Clément crée sa distillerie en 1917 sur son habitation Acajou, terre de culture de la canne à sucre depuis le 18ème siècle. Depuis cette époque, le Domaine de l’Acajou produit des rhums agricoles issus de la distillation du pur jus de la canne à sucre. Les rhums Clément symbolisent la tradition martiniquaise reconnue depuis 1996 par l’attribution d’une Appellation d’origine contrôlée (AOC). Les quatre chais où vieillissent plus de 1 200 000 litres de rhum font aujourd’hui de Clément le plus important producteur de rhum vieux de la Martinique.

Nous faisons la connaissance de Celia Sainville, la responsable du développement de l’Habitation Clément. Elle nous explique que la mise en valeur du patrimoine du site attire énormément de visiteurs – touristes mais aussi Martiniquais-
A savoir que la maison principale est classée Monument Historique, qu’il y a plus de 300 espèces de plantes tropicales dans le jardin de 16 hectares entourant le domaine de l’Acajou. L’ancienne distillerie a été transformée en centre d’interprétation du rhum.
De la coupure de la canne, jusqu’à sa dégustation 🙂 , la visite d’une durée d’environ 1h30 nous permet de comprendre comment le rhum se fait.
Un audiophone nous est fournit afin d’avoir  les explications au fil du parcours.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s